Les métiers de la mécanique

Technicien en système d’usinage – Technique de qualification

Mécanicien d’entretien – Enseignement professionnel

Maintenance des équipements techniques – 7ème année professionnelle

Metailler soudeur – Enseignement professionnel

Soudeur sur tôles et tubes – 7ème année professionnelle

Description

La filière de la mécanique offre d’excellents débouchés à tout niveau et pas seulement dans l’automobile ou l’aéronautique. Exemples de spécialités industrielles qui cherchent à recruter : chaudronnerie, tuyauterie, soudure ou maintenance. Des métiers qui passionnent les esprits concrets.

Avant de devenir un élément mécanique constitutif du moteur d’un scooter ou du mécanisme d’une montre, le métal doit être étiré, découpé, transformé, embouti, soudé, traité…

Opérateur d’usinage sur machine à commande numérique

L’opérateur d’usinage, autrefois appelé « tourneur-fraiseur », fabrique des pièces métalliques destinées à être utilisées dans la construction d’automobiles, d’avions, d’équipements industriels ou d’appareils ménagers, par exemple. Grâce aux nouveaux équipements industriels, il travaille de moins en moins la matière à la main et pilote des machines-outils automatisées.

Les ouvriers qualifiés sachant piloter des machines à commande numérique ne sont pas assez nombreux. Toutes les industries mécaniques recrutent les opérateurs d’usinage : automobile, aviation, constructeurs d’engins de chantier, fabricants de machines-outils ou d’équipements industriels, etc.

Le soudage

Le soudeur est celui qui assemble les pièces d’un objet ou d’une machine, ou répare une construction en service. La soudure peut se faire sur de minuscules composants électroniques comme de très grands ensembles (navires, centrales nucléaires, usines…).

Premier avantage du métier, là encore, les facilités d’embauche vu la pénurie de candidats.

La maintenance industrielle

 A côté des métiers vedettes de la maintenance aéronautique ou automobile, on oublie vite en effet que tous les équipements industriels doivent être entretenus ou réparés. Des métiers à forte technicité, qui requièrent rigueur, méthode, esprit d’analyse, patience et curiosité. Sans oublier le la capacité à s’adapter à des clients différents et le goût du déplacement, car les techniciens sont souvent itinérants.
La maintenance des engins de travaux publics, du matériel de manutention ou des machines agricoles sont des spécialités  en manque chronique de candidats.